Diplôme d’État de professeur de musique (DE)

https://www.culture.gouv.fr/Regions/DRAC-Nouvelle-Aquitaine/Creation-Industries-culturelles/Musique-Danse/Enseignement-specialise/Enseigner-la-musique/Diplome-d-Etat-de-professeur-de-musique-DE

Depuis 1992, les modalités d’acquisition du diplôme d’État de professeur de musique (DE) étaient réglementées par le décret n° 92-835 du 27 août 1992 et ses arrêtés d’application. À partir de la rentrée universitaire 2011, ce sont le décret n° 2011-475 du 28 avril 2011 et l’arrêté du 5 mai 2011 qui décrivent les nouvelles modalités d’acquisition du DE.Le DE est défini par le référentiel d’activités professionnelles et de certification, publié en annexe I de l’arrêté du 5 mai 2011.Le DE valide les connaissances et les compétences générales et professionnelles correspondant au premier niveau de qualification de ce métier. Il précise la discipline et, le cas échéant, le domaine et l’option pour lesquels il est délivré comme le détaille l’annexe II de l’arrêté du 5 mai 2011.

Le DE est, avec le certificat d’aptitude (CA) aux fonctions de professeur de musique, l’un des diplômes nationaux requis pour enseigner dans les conservatoires à rayonnement régional (CRR), départemental (CRD), communal ou intercommunal (CRC).

Ce diplôme est inscrit de droit au répertoire national des certifications professionnelles au niveau III de la nomenclature interministérielle des niveaux de certification.

Le diplôme d’état de professeur de musique s’inscrit dans le dispositif européen d’enseignement supérieur par la mise en œuvre du système européen d’unités d’enseignement (UE) capitalisables et transférables. L’obtention du diplôme emporte l’acquisition de 120 crédits européens (ECTS).

Le DE peut être obtenu par la voie de la formation initiale ou continue ou, en tout ou partie, par la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Il n’y a donc plus d’examen national sur épreuves (en candidat libre).

Le DE de professeur de musique est délivré par les établissements d’enseignement supérieur habilités à cette fin par le ministère de la culture et de la communication.

La formation initiale et continue au DE est assurée, depuis la création du DE, par les centres de formation des enseignants de musique et de danse (Cefedem) ainsi que les Centre d’études supérieures musique et danse (Cesmd) (voir liste jointe).

Pour devenir titulaires et donc fonctionnaires territoriaux au sein d’un établissement public d’enseignement spécialisé, les possesseurs du DE doivent passer le concours d’assistant territorial spécialisé d’enseignement artistique, organisé par le centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT).

Les assistants spécialisés d’enseignement artistique assurent 20 heures d’enseignement hebdomadaire.