Anmam

Un site utilisant WordPress

ASSOCIATION NATIONALE des METIERS de L'ACCOMPAGNEMENT MUSICAL

Formation diplômante

FORMATION DIPLOMANTE

LE DE :


Depuis janvier 2009 au Defedem de Lille, une formation consacrée à l’accompagnement vocal et instrumental, encadrée et coordonnée par Christophe Simonet.
Vous pouvez télécharger le document correspondant à cette formation.

La Formation Diplômante des Cefedem

Recensement Etudiants Accompagnement dans les CEFEDEM

La formation diplômante dans les CNSMD


La Formation Diplômante des CEFEDEM

Placés sous la tutelle du ministère de la Culture, les CEFEDEM (Centre de formation des enseignants de danse et de musique) préparent au DE de professeur de musique.
La plupart des centres ont déjà accueilli des étudiants en accompagnement.

 Cefedem Aquitaine
19 rue Monthyon
33800 BORDEAUX – 05 56 91 36 84
www.cefedem-aquitaine.com
info@cefedem-aquitaine.com 

 Cefedem Bourgogne
36/38 Rue Chabot-Charny
21000 DIJON – 03 80 58 98 90
cefedem.bourgogne@wanadoo.fr

 Cefedem Bretagne Pays de Loire
32 Rue Emile Péhant
44000 NANTES – 02 40 89 90 50
www.cefedem-ouest.org
nantes@cefedem-ouest.org

 Cefedem Ile de France
182, Avenue Paul Doumer
92500 RUEIL MALMAISON – 01 41 96 20 00
ifem@wanadoo.fr

 Cefedem Haute-Normandie
• Haute Normandie :
50 Avenue de la Porte aux Champs
76000 ROUEN – 02 32 76 07 08
cefedem@hotmail.com
• Basse Normandie :
1, Rue du Carel
14066 CAEN – 02 31 85 16 04

 Cefedem Lorraine
13 place de Chambre
BP 67011
57030 METZ – 03 87 74 28 38
cefedem.de.lorraine@wanadoo.fr

 CESMD Midi-Pyrénées
17 Rue Larrey
31000 TOULOUSE – 05 61 12 32 88
cesmd.toulouse@wanadoo.fr

 Cefedem Rhône-Alpes
14rue Palais Grillet
BP 2024
69226 LYON CEDEX 02 – Tel : 04 78 38 40 00 -Fax : 04 78 38 40 03
www.cefedem-rhonealpes.org
cefedem@cefedem-rhonealpes.org

 CESMD Poitou-Charentes
10 Rue de la tête noire
BP 15
86001 POITIERS – 05 49 60 21 79
www.cesmd-poitoucharentes.org
cefedem86dd@wanadoo.fr

 Cefedem Sud
7, Boulevard Lakanal
13400 AUBAGNE – 04 42 70 07 00
cefedem.sud@wanadoo.fr

haut de page

LE CA:

La formation diplômante des CNSMD de Paris et de Lyon 

Les deux conservatoires nationaux supérieurs proposent une formation diplômante en 2 ans, reconnue par le ministère de la Culture, qui débouche sur l’obtention du certificat d’aptitude
Réservée aux élèves ayant obtenu leur diplôme supérieur ou d’un niveau musical équivalent, la formation est accessible sur concours, les épreuves jugeant la capacité des candidats à structurer une réflexion sur la musique et son enseignement.

Il est aujourd’hui possible de faire la formation diplômante à l’accompagnement uniquement au CNSMD de LYON et uniquement  pour l’obtention du CA de professeur d’accompagnement et ce à condition d’être  diplômé en accompagnement dans un des deux CNSM.Seul le CNSMD de PARIS propose une ouverture au concours d’entrée aux personnes non titulaires d’un prix de CNSM mais la discipline accompagnement n’est pas proposée.
Par contre, il est impossible pour l’instant de suivre une formation diplômante pour  l’obtention du CA accompagnateur.

 

– FDCA LYON 

La formation diplômante à l’enseignement est proposée pour la musique et la danse avec des spécificités d’admission et d’obtention de diplômes propres à chacune des deux disciplines.

DIPLÔME DE 2E CYCLE CONFÉRANT LE GRADE DE MASTER

CERTIFICAT D’APTITUDE MUSIQUE

Reconnu en tant que formation diplômante par le Ministre de la Culture et de la Communication, le département de pédagogie du CNSMDL est habilité à délivrer le Certificat d’aptitude aux fonctions de professeur territorial de l’enseignement artistique conjointement au diplôme de deuxième cycle conférant le grade de Master.

DISCIPLINES OUVERTES AU CONCOURS D’ENTRÉE

Violon, alto, violoncelle, contrebasse, flûte, hautbois, clarinette, basson, saxophone, cor, trompette, trombone, tuba, piano, percussion, harpe, orgue, accordéon, guitare, musique ancienne, chant, direction de chœurs, professeur d’accompagnement, écriture, culture musicale, jazz, composition musique électro-acoustique.

ADMISSION

Pour pouvoir se présenter au concours d’entrée, il faut  être un étudiant ou ancien étudiant des CNSMD de Lyon ou de Paris et :

soit être titulaire d’un DNESM (Lyon) ou d’un DFS (Paris) dans la discipline que l’étudiant souhaite pouvoir enseigner à terme

soit avoir au moins validé la première année du 2e cycle d’études supérieures au CNSMD de Lyon ou de Paris dans la discipline du certificat d’aptitude envisagé.
(Arrêté du 16/12/1992 modifié par l’arrêté du 12/07/2001, puis par l’arrêté du 3 juin 2009).

Il n’y a pas de limite d’âge.

Nature des épreuves

Elles se déroulent au mois de septembre de chaque année universitaire et se répartissent comme suit :

un commentaire de texte (4 heures)

un commentaire d’écoute (3 heures)

un entretien avec le jury

Pour les candidats ayant obtenus leur DNESM ou leur DFS depuis plus de cinq ans, des épreuves spécifiques seront organisées dans la discipline pour laquelle le candidat se présente à ce concours.

disciplines instrumentales et vocales :
présentation devant le jury d’un programme instrumental ou vocal d’une durée globale de trente minutes. Ce programme comportera trois œuvres représentatives du répertoire, de style et d’époque différents, au choix du candidat.

pour les disciplines suivantes : professeur d’accompagnement, musique ancienne, jazz, direction de chœurs, écriture, culture musicale, musique électro-acoustique.
organisation d’épreuves spécifiques selon la discipline, la nature des épreuves est transmise aux candidats dès réception du dossier de candidature.

ENSEIGNEMENT

Le corpus de la formation est bâti autour de plusieurs données disciplinaires ainsi que sur des périodes de stage ou d’observation dans les écoles de musique agréées par l’État.
La culture musicale, les sciences de l’éducation, la didactique de la musique, l’épistémologie et les stages sous tutelle pédagogique sont donc les axes principaux de ce corpus.

Culture musicale

Les ateliers proposés permettent d’interroger des pratiques musicales – réfléchir sur leur spécificité, les codes en jeu, etc.
Les séminaires ou les cours réguliers articulant conception théorique et situations pratiques permettent de construire une étude critique ou historique des pratiques et de l’apprentissage de la musique.

Sciences de l’éducation

Il s’agit de prendre la mesure de l’apport des sciences humaines dans l’enseignement en général et de la musique en particulier. La question « À qui enseigne-t-on ?  » reste bien évidemment centrale.

Didactique musicale

Les questions posées dans ce module portent sur les contenus de l’enseignement (« Que vais-je enseigner et pourquoi ? »), sur l’étude des supports, sur les dispositifs de cours.

Épistémologie

L’épistémologie est une mise en perspective des connaissances, que celles-ci soient du côté des héritages pratiques ou des théories.
Trois types de question peuvent se poser : « Qu’est-ce que la connaissance ? », « Comment cette connaissance – ou savoir-faire – s’est constitué(e) ou a été engendré(e) ? », « Comment apprécier dès lors sa valeur ou son sens aujourd’hui ? ».

Stages sous tutelle pédagogique

Deux stages dans la discipline de référence de chaque étudiant, d’une durée de dix à douze semaines chacun, s’effectuent dans les CRR ou les CRD sous la tutelle d’un conseiller pédagogique, professeur enseignant cette même discipline.
En dehors de la prise en charge progressive des élèves de la classe du conseiller pédagogique, il s’agit également de s’intéresser au fonctionnement de cette classe et au projet global de l’établissement d’accueil.
Une troisième période de stage est également organisée dans un cadre de pratiques collectives (musique de chambre, ateliers…).

EMPLOI DU TEMPS

Les activités d’enseignement régulières se déroulent de manière hebdomadaire, les lundis et mardis au CNSMD de Lyon.
Lorsqu’un séminaire est proposé, il peut inclure également le dimanche précédent ces deux jours.
Les stages se dérouleront en dehors du lundi ou du mardi, il convient donc de prévoir une disponibilité d’une journée sur une période d’un trimestre par an.

DURÉE

Le cursus est de deux ans non compressible.

DIPLÔMES

Certificat d’Aptitude Musique

L’évaluation des études qui conduit à la délivrance du Certificat d’Aptitude dans la discipline choisie par l’étudiant comporte deux composantes :

l’évaluation continue des travaux de l’étudiant qui se traduit en fin de cursus, dans le cadre de chaque module, par une note de 0 à 20, et qui compte pour 50% de la note globale,

l’évaluation par le jury de fin d’études d’un dossier individuel de l’étudiant comptant pour 50 % de la note globale et portant sur :

le rapport de la commission spécialisée dans la discipline de l’étudiant établi après audition de deux leçons données à des élèves de niveaux différents, suivie d’un entretien avec le jury (coefficient 3).

la conduite d’une séance de musique d’ensemble, devant le jury de fin d’études, avec un groupe constitué par le candidat (coefficient 1).

Le candidat choisit une œuvre sur la liste établie par le Directeur du Conservatoire national supérieur musique et danse et communiquée trois semaines avant les épreuves.

           la présentation du mémoire par l’étudiant au jury final de fin d’études (coefficient 2).

           un entretien avec ce même jury (coefficient 1) (Extrait du décret du 16/12/1992).

Diplôme de 2e cycle conférant le grade de Master

Le contenu et l’ensemble des travaux réalisés dans le courant de la formation permettent l’obtention de 120 crédits et la délivrance du diplôme de 2e cycle de pédagogie et formation à l’enseignement conférant à son titulaire le grade de Master.

 

 

haut de page

 

Recensement des étudiants en accompagnement dans les Cefedem

 Nous avons effectué fin 2004, puis fin 2005, une enquête auprès des différents Cefedem afin de recenser les étudiants en accompagnement sur l’ensemble des promotions.
Le tableau ci-dessous a été établi par d’après les renseignements qui nous ont été transmis.

 Commentaires :
- Le nombre d’étudiants en accompagnement est relativement peu élevé.
- Ces étudiants sont regroupés essentiellement dans quelques centres (en relation avec les classes d’accompagnement dans ces régions ??)
- Inversement, l’absence de validation de DEM Accompagnement dans d’autres régions entraîne un manque d’étudiants candidats.

- Est-ce dû à un manque de lisibilité des parcours Accompagnement dans les CNR et ENM ?
- L’accompagnement paraît parfois peu porteur (persistance de stéréotypes négatifs) alors que les débouchés existent.

Il nous apparaît nécessaire :
- de mieux définir l’identité de la profession pour une meilleure orientation des étudiants.
- d’établir une meilleure lisibilité des niveaux de concours d’entrée et sortie.

 

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*